Senef.fr : Le site des Sénégalais de France
Le site des Sénégalais de France

Un americano-sénégalais arnaque une dizaine de personnes avec des compteurs de voitures trafiqués

Un maître de l’escroquerie retrouvé après quatre ans de cavale

Il trafiquait les compteurs des voitures qu’il vendait aux ToulousainsIl trafiquait les compteurs des voitures qu’il vendait aux Toulousains DDM

Entre 2015 et 2017, au moins dix Toulousains ainsi qu’une banque ont été victimes des agissements d’un Américain d’origine sénégalaise. Cet homme vendait des véhicules dont les kilomètres au compteur avaient volontairement été rabaissés.

C’est un véritable maître de l’escroquerie. Grâce à une série d’arnaques aussi simples qu’efficaces entre 2015 et 2017, un homme a volé près de 200 000€ à une dizaine de victimes toulousaines avant de se volatiliser. Quatre ans après sa spectaculaire disparition, cet Américain d’origine sénégalaise a finalement été interpellé au Portugal.

Il multiplie les escroqueries
Cette arrestation devrait soulager les nombreuses personnes flouées à l’époque. Installé en France depuis peu en 2015, cet individu aujourd’hui âgé de 41 ans s’était spécialisé dans la vente automobile. Il achetait des voitures à l’étranger et les revendait en Haute-Garonne à des prix attractifs. Et pour rassurer les clients les plus sceptiques, le suspect se déclarait même à la tête de deux sociétés.

Ses affaires semblaient florissantes jusqu’au jour où dix acquéreurs de ces automobiles se sont aperçus que les kilomètres affichés au compteur n’étaient pas réels. Le vendeur s’était visiblement arrangé pour les baisser. Visé par dix plaintes, ce spécialiste de la navigation en eaux troubles a préparé minutieusement sa sortie. Alors que les policiers le traquaient, il aurait ouvert plusieurs comptes dans un organisme bancaire puis les aurait approvisionnés avec des faux chèques et des virements frauduleux. Grâce à ces manipulations, il a détourné la bagatelle de 140 000€. De quoi financer sa cavale.

Il devient vendeur dans une concession aux Etats-Unis !
Avec cet argent en poche, le quadragénaire a pris la direction des Etats-Unis pour refaire sa vie. Pendant que la justice française tentait désespérément de le retrouver, lui s’était fait embaucher chez un concessionnaire de voiture (!), ça ne s’invente pas… En son absence, le tribunal correctionnel de Toulouse l’a condamné en mars 2021 à 1 an de prison. Un mandat d’arrêt européen a été diffusé à toutes les autorités internationales concernées.

Habitué à agir discrètement après 4 ans de fuite, ce malfaiteur a pourtant fait preuve de négligence à la fin du mois d’août. En voyage au Sénégal pour voir sa famille, il a pris un avion pour revenir aux Etats-Unis sans remarquer que le vol faisait une escale au Portugal.

Et à son arrivée à l’aéroport, les autorités portugaises l’ont immédiatement repéré. Appréhendé par la police locale, il a ensuite été transféré à Paris puis Toulouse. Assisté par son avocat Me Alexandre Parra-Bruguière, qui se refuse à tout commentaire, l’escroc a été présenté devant le procureur.

En plus des 200 000€ de préjudices causés aux victimes et à la banque, il est aussi poursuivi pour avoir illicitement vendu ces véhicules, puisqu’il n’avait jamais déclaré son activité à l’Etat français. Cet homme sera rejugé le 14 octobre, d’ici là, il est placé sous contrôle judiciaire.

Rémi Buhagiar avec La Depeche

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.