Senef.fr : Le site des Sénégalais de France
Le site des Sénégalais de France

Herserange : jusqu’à Dakar à moto pour relever le défi du handicap

Mohamed Habbaz, habitant de Herserange, se bat pour les enfants handicapés et orphelins. Il entame aujourd’hui un périple vers Dakar, au Sénégal, seul au guidon de sa moto.

« Je pars samedi soir. Je pense qu’il me faudra environ sept à huit jours pour arriver à Dakar. Ce road trip vise à aider les enfants handicapés et orphelins de deux associations : Défi handicap et l’Association des orphelins de Guelmim, dans le sud du Maroc. Ce que je souhaite, c’est faire connaître ces associations ».

Un bus en 2017

Né en 1977, Mohamed Habbaz a quatre enfants et exerce le métier de conducteur de bus au Luxembourg. En vacances à Guelmim, il réalise que tout n’y est pas rose et que la richesse côtoie le dénuement le plus total.

« Les 200 enfants handicapés de l’Association des orphelins de Guelmim avaient besoin d’un bus. J’ai pu leur en amener un en janvier 2017, avec le nécessaire de base pour améliorer un peu leurs conditions de vie. Les subventions là-bas sont dérisoires et ne suffiraient même pas à leur fournir un repas par jour pendant une semaine ».

Le voyage de Mohamed Habbaz couvre 12 000 km aller-retour. « J’ai des coups de pouce d’une marque allemande de motos ainsi qu’une entreprise de Pont-à-Mousson. Ce que j’aimerais faire plus que tout, c’est amener trente-cinq enfants de Guelmim en France, pour leur montrer la tour Eiffel. Pour le moment, je dois d’abord régler les questions d’hébergement, ce qui n’est pas gagné.

A LIRE  Une campagne choc pour dénoncer la banalisation de la parole raciste

Mohamed Habbaz a déjà prévu, en 2019, « d’emmener une classe d’une école d’Arlon à Guelmim. Je veux que les enfants voient ce qui se passe. Je veux qu’un maximum de gens ouvrent les yeux sur ces associations et j’espère pouvoir les aider ».

 

Le Républicain Lorrain

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.