Senef.fr : Le site des Sénégalais de France
Le site des Sénégalais de France

Un sénégalais blessé par balles par un policier à Evreux (France)

Ce vendredi 27 août 2021, il est environ 9 h 30 lorsque plusieurs coups de feu retentissent en plein centre-ville d’Évreux (Eure). Rapidement, la rue Commandant-Letellier, non loin de la place de la République, est bouclée par plusieurs véhicules de la police nationale et de la police municipale, gyrophares allumés.

Ici même, quelques instants plus tôt, un policier a ouvert le feu à trois reprises sur un homme au comportement agressif.

L’homme touché à l’épaule et au flanc
Présents sur les lieux, Dominique Puechmaille, procureure de la République et le commissaire divisionnaire Olivier Beauchamp, directeur départemental de la sécurité publique (DDSP) dans l’Eure, ont livré les premiers éléments relatifs à cette situation pour le moins inhabituelle :

« Un individu aurait menacé avec une arme de poing un employé communal avant de prendre la fuite. Les services de polices sont requis et lorsqu’ils arrivent dans cette rue, ils aperçoivent un homme à vélo qui correspond parfaitement au signalement. » Dominique Puechmaille – Procureure de la République

L’homme s’arrête et s’assied sur un muret. Leur arme de fonction au poing « pour sécuriser et éviter qu’il ne s’échappe », les policiers s’approchent de lui. C’est alors que l’individu bondit sur l’un d’eux et tente de l’atteindre avec un couteau. « Le policier tombe à la renverse et c’est là qu’il tire à trois reprises en état de légitime défense », précise la procureure de la République.

Le suspect est atteint à l’épaule et au flanc. Il est pris en charge par les médecins du Samu et les sapeurs-pompiers d’Évreux. D’après les forces de l’ordre, ses jours ne sont pas comptés mais il était toujours « extrêmement vivace » lorsque les premiers soins lui étaient prodigués, à l’arrière d’un véhicule de secours et d’assistance aux victimes des pompiers.

« Grands troubles psychiatriques »
Le policier agressé, quant à lui, n’a pas été blessé mais serait choqué. « Il s’est retrouvé au sol dans une situation difficile pour lui et a fait usage de son arme pour se protéger, rappelle Olivier Beauchamp. C’est un moment choquant à la fois pour lui et ses collègues présents. »

Le patron des policiers de l’Eure en profite pour dresser le profil de l’assaillant :

« Cet individu n’est pas défavorablement connu de nos services. Il n’est pas non plus un délinquant notoire mais il présente, en revanche, de grands troubles psychiatriques. C’est une personne d’origine sénégalaise, en situation parfaitement régulière, qui réside dans un foyer. Je précise qu’il n’y a pas de connotation de radicalisation ici. » Olivier Beauchamp- Directeur départemental de la sécurité publique (DDSP) dans l’Eure

Des enquêteurs de la police scientifique ont été requis sur place afin de procéder à des prélèvements. Quant à la personne agressée en premier lieu lors de cette affaire, « elle est en cours de dépôt de plainte », nous informe Dominique Puechmaille.

Dakarecho avec Avec Mathis Pivette – Actu.fr

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.