Senef.fr : Le site des Sénégalais de France
Le site des Sénégalais de France

398 voix pour Marine Le Pen, qui sont les électeurs du Front National au Sénégal ?

Après les résultats du Premier tour de la présidentielle française ce dimanche 23 avril 2017, nous nous sommes intéressés au score de Marine Le Pen au Sénégal qui progresse d’année en année.

Au 1er janvier 2017, 1,7 million de Français (41,4 % sont des binationaux) qui vivent à l’étranger se sont inscrits sur le registre consulaire. Et 15 % d’entre eux se trouvent sur le continent africain. Parmi tous ces Français de l’étranger, 1,3 million d’entre eux ont voté ce dimanche 23 avril.

La répartition des Français inscrits sur les registres consulaires s’établit comme suit en Afrique francophone, ils sont 125 148 (7,3 %), dont 17 034 en Côte d’Ivoire.

En 2012, c’est Nicolas Sarkozy qui l’avait emporté auprès des Français de l’étranger, remportant 53,05 % des voix contre 46,95 % pour le futur président François Hollande.

En Afrique subsaharienne, c’était 60 % au Bénin, 58 % au Mali, 56 % au Togo, 50 % en Guinée, 48 % au Niger, 46 % en Éthiopie, 42 % au Sénégal. Quid de ce scrutin 2017 avec les nouveaux candidats ?

Le cas du Sénégal

Lors du vote du 21 avril 2017, Emmanuel Macron est arrivé en tête du premier tour des Français à Dakar. Selon les résultats communiqués par le consul de France au Sénégal, Mr Olivier Serot Almeras, le leader du mouvement En Marche a recueilli 29,85% des suffrages exprimés.

Sur les 13.779 électeurs inscrits, seuls 5.465 Français ont voté. Le taux de participation a tourné autour de 39, 6%, ce qui est en dessous de la moyenne nationale française.

Emmanuel Macron est suivi par François Fillon, candidat de la Droite qui obtient 26,94 %. Jean-Luc Mélenchon, candidat de la France Insoumise arrive en troisième position avec 22,80% des voix.

Benoit Hamon du Parti Socialiste, quant à lui arrive à la 4e place avec 8,7%, malgré qu’une partie de sa scolarité se soit passée à Dakar

Marine Le Pen, qui affronte Emmanuel Macron au second tour, a augmenté ses voix au sein de la communauté française à Dakar. Elle arrive 5e avec 7,3% des suffrages.

Marine Le Pen a gagné 182 voix en comparaison de la dernière élection de 2012 ou elle avait recueilli 216 voix au total. La leader frontiste arrive néanmoins 5e au Sénégal avec 7,3% des suffrages soit 398 voix. Un score élevé au regard de la traditionnelle hospitalité Sénégalaise.

Quant aux autres candidats, Nicolas Dupont Aignan obtient 1,5% des voix contre 0,1% pour François Asselineau. Philippe Poutou, Jean Lassale Nathalie Arthaud et Jacques Cheminade se retrouvent sous la barre des 0,1%.

Comment dès lors, peut-on voter pour le parti d’extrême droite français, le Front National (FN), quand on vit au Sénégal ? Le bon sens et la légendaire hospitalité sénégalaise, la Teranga, aurait voulu que la réponse soit non, mais  la démarche n’est pas si exceptionnelle que cela vu les résultats des Le Pen depuis les dernières élections de 2007 et de 2012.

Lors du premier tour de la présidentielle française de 2012, Marine Le Pen avait obtenu les 216 voix de Français vivant au Sénégal. Les électeurs français du Front National au Sénégal étaient arrivés troisièmes en nombre, talonnés par leurs compatriotes installés au Maroc (569 électeurs) et en Tunisie (240 électeurs).

Si le chiffre de 7,3 % de voix n’est pas élevé,  il faut savoir que plus de 20.000 Français vivent officiellement au Sénégal pour seulement 5.465 votants, il surprend néanmoins au Sénégal au vu des discours du parti de la flamme tricolore souvent xénophobes.

Les expatriés français n’évoquent quasiment jamais leur sympathie pour les idées du Front National et parmi ces Français qui vivent au Sénégal il y a également une bonne partie de bi-nationaux franco-sénégalais.

S’il n’y a pas d’étude sociologique sur le profil des votants du Front National au Sénégal, on remarque qu’une majorité de Français(e)s au Sénégal sont des binationaux ou des Français(e)s qui ont épousé des Sénégalais(e)s et fondé des familles mixtes. 

Les électeurs du Front National au Sénégal sont peut-être persuadés que le clivage identitaire existe réellement ou ils ne vivent pas correctement leur intégration au Sénégal, d’où le paradoxe de soutenir un parti qui veut changer l’accueil des étrangers dans un pays…étranger. Tous voient en Marine Le Pen un espoir pour redresser la France et vivent à Dakar, Saly Portudal et Saint Louis.

Pourtant, on est loin de l’image du Français raciste, colonialiste. Historiquement, le vote des Français à l’étranger était plutôt à droite, mais cette année encore, Marine Le Pen a augmenté son score au Sénégal de… 182 nouvelles voix.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.