Castres. Pharmacie Humanitaire International : Encore une mission humanitaire au Sénégal


Six bénévoles de l’association Pharmacie Humanitaire International, basée à Castres, sont partis deux semaines à Saint-Louis du Sénégal.

Cathy Astrou, Isabelle Fontes, Christine Izambert, Nadine Lleida, Anne Payrot, Alain Malignon apportaient avec eux des fournitures scolaires, des livres de lecture, du petit matériel médical et des médicaments essentiels génériques achetés à l’Etablissement pharmaceutiques de Nîmes. Leurs actions se sont développées sur plusieurs axes.

D’abord une formation sur le diabète, l’hypertension artérielle, la contraception dans une école d’apprentissage pour jeunes filles et à l’hôpital du district.

Ensuite une animation dans les écoles coraniques sur l’hygiène, la prévention de la gale, les affections broncho-pulmonaires.

Cette dernière pathologie est illustrée par une boîte à images conçue bénévolement par deux étudiants de l’école des Beaux-Arts de Toulouse : Marine Montagne et Timothée Bellevue. Les bénévoles ont aussi prodigué des soins médicaux auprès des enfants des rues et participé à la construction d’un ensemble douches-latrines dans une école.

Le financement s’est fait essentiellement par la vente de chocolatines organisée par les élèves du lycée professionnel du Sidobre de Castres. L’électrification du moulin à mil du village de Lampsar était également. Cette réalisation va éviter aux femmes du village de faire des kilomètres pour aller moudre leur récolte.

Cette mission s’est déroulée en partenariat avec des associations sénégalaises telles que la Maison de la gare et le Miroir des enfants. Comme à l’accoutumée, les deux semaines sont passées trop vite et l’équipe est revenue avec de nouveaux projets en tête : formation sanitaire auprès des détenus de la prison, création d’une bibliothèque à l’école de Justin Ndiaye…

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez vous adresser à PHI Hôpital des Monges, 81000 Castres – 05 63 50 71 33 (poste 2832) ou 06 14 26 55 09.

 

A LIRE AUSSI  Elbeuf. Victimes d'un mariage gris, ils sont déterminés à se battre

La Dépêche du Midi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.