Senef.fr : Le site des Sénégalais de France
Le site des Sénégalais de France

Les organisations des droits de l’homme condamnent la mise en ligne de la vidéo d’une dame menottée

Suite à la mise en ligne sur les réseaux sociaux d’une scandaleuse vidéo mettant en scène une jeune femme, l’indignation était à son comble dans l’opinion publique, étant donné les traitements inhumains et dégradants auxquels se sont livrés ses deux bourreaux.

Tels sont les propos d’attaque signés l’Association des Juristes Sénégalaises (Ajs), le Collectif Dafadoy contre les violences faites aux femmes et aux enfants, Amnesty international-section Sénégal et l’Ong Islamique Jamra dans un communiqué conjoint. «

Personne ne cautionne le vol, qui est réprimé par le Code pénal. Rappelons cependant que la «Loi du Talion » ne prévaut pas au Sénégal. Encore moins celle du fort contre le faible, comme c’est le cas dans cette vidéo » tiennent à rappeler ces organisations. Jamra et ses mouvements de renfort se disent choqués de voir certains profiter d’une femme rendue faible par deux hommes qui la maîtrisent, pour la tripoter et exhiber son corps aux yeux de tous, ce qui est constitutif d’une infraction qu’il convient de sanctionner fermement.

Pour Ong-Jamra et consorts, ces justiciers autoproclamés n’avaient nullement le droit de violer l’intimité de la pauvre dame, de l’humilier publiquement comme ils l’ont fait, encore moins de publier cette vidéo, la livrant ainsi à la vindicte populaire, via les réseaux sociaux.

Pour ces organisations, l’affaire serait d’autant plus grave que la présumée voleuse fait l’objet d’un traitement psychiatrique dans une structure hospitalière de la place, comme en atteste son dossier médical, présenté par ses parents au commissaire de la police de Dieuppeul.

Mame Makhtar Guèye et ses camarades de lutte félicitent la Police nationale dont la prompte réaction a permis l’arrestation des présumés auteurs.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.