Coupvray (77) : “Marabouté”, le Sénégalais se masturbe en public


Un Sénégalais de 32 ans a été condamné à quatre mois de prison mardi soir pour s’être masturbé dans la rue. Il s’est défendu en expliquant avoir été “marabouté”.

La stratégie de défense inhabituelle ne lui a pas permis d’échapper à la sanction du tribunal. Un homme âgé de 32 ans a été condamné à quatre mois de prison ce mardi soir par le tribunal correctionnel de Meaux pour une exhibition sexuelle commise dimanche dernier devant un hôtel à Coupvray.

Ce jour-là, le prévenu est surpris en train de se masturber dans des fourrés à proximité de l’entrée par un client de l’hôtel qui a prévenu la police. L’exhibitionniste n’en était pas à son coup d’essai puisqu’il avait été condamné à deux mois de prison avec sursis pour des faits similaires commis à Bobigny (Seine-Saint-Denis).

Poils pubiens « arrachés »

A l’audience, cet homme originaire du Sénégal a affirmé avoir été « marabouté » pour expliquer son geste. « Des gens ont été payés pour me suivre. On m’a retiré mon pantalon et mon caleçon avant de m’arracher des poils pubiens », a raconté l’homme pour justifier son besoin irrépressible de baisser son pantalon.

Des explications qui n’ont pas convaincu le tribunal qui a confirmé la peine de quatre mois requise par le procureur, mais sans le suivre sur le mandat de dépôt. L’homme est reparti libre mais sera convoqué ultérieurement par un juge d’application des peines.

A LIRE AUSSI  Toulouse : Mobilisation pour la régularisation de Jean Manga, aide-soignant sénégalais sans papier

 

Le Parisien

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.